• Livre et écriture,

« With a roar from underground »: Alice Munro’s Dance of the Happy Shades

Corinne Bigot, Catherine Lanone (dir.)

Publié le 23 octobre 2015 Mis à jour le 21 mars 2017

Premier recueil d’Alice Munro, Dance of the Happy Shades (1968) fait le pari d’une prose apparemment lisse et marquée au sceau du réalisme. Pourtant, ces quinze nouvelles mettent au jour la complexité de la voix narrative. Le tissu conjonctif de références littéraires et picturales qu’elle convoque incite à lire le texte comme un palimpseste.


Le lecteur saisira des détails qui bousculent l’explicite, introduisant l’ambiguïté, voire le renversement du sens. Il découvrira une styliste qui, tout en s’inspirant de la tradition, a su inventer sa propre forme. Poétesse de l’imaginaire, Munro crée son territoire littéraire autant qu’elle l’explore.

 


Mis à jour le 21 mars 2017