• Livre et écriture,

La Cour suprême des États-Unis - Droit, politique et démocratie

Anne Deysine

Publié le 28 avril 2015 Mis à jour le 21 mars 2017

Anne Deysine - La Cour suprême des États-Unis - Droit, politique et démocratie - Editions Dalloz - Collection Les sens du droit

Nombre de pages : 288
ISBN : 2247152937
Disponible sur Librairie Dalloz
Collection : Les sens du droit

 
« Gouvernement des juges », activisme judiciaire, attitude « contremajoritaire », ou antidémocratique ». Ces critiques relèvent moins de l’analyse que du pur fantasme. La Cour suprême des États-Unis est une institution mal connue en France. Elle est certes « politique » puisque composée de juges nommés par le Président des États-Unis avec l’accord du Sénat. Mais cela n’enlève rien au fait que, par ses décisions, elle régule le jeu institutionnel et influence les choix de société majeurs touchant à la vie privée des Américains, à leurs libertés constitutionnelles et à la vie économique.

Qui sont ces juges, comment travaillent-ils, de quelles affaires se saisissent-ils ? Cet ouvrage, fruit de nombreux séjours de l’auteur aux États-Unis et d’entretiens avec plusieurs juges de la Cour suprême, présente une vision « de l’intérieur ». L’auteur guide le lecteur dans les mécanismes, voire les méandres du fonctionnement de la Cour. Elle expose les philosophies interprétatives qui guident les juges et permet ainsi de comprendre comment les questions les plus actuelles, le mariage homosexuel, la liberté religieuse et bien d’autres, trouvent des réponses juridiques dans une constitution en vigueur depuis 1789.

Pourtant, si par ses interprétations tant procédurales que substantielles, la Cour suprême semble parfois opérer des choix discutables, privilégier la liberté au détriment de l’égalité, conclure à l'absence d'intérêt à agir des demandeurs, elle n’a cependant rien d’un monarque tout-puissant. Elle doit sans cesse composer avec les autres pouvoirs, les groupes d’intérêts, les juridictions inférieures et l’opinion publique afin de préserver sa légitimité qui, seule en définitive, fait sa force.

Les élections présidentielles américaines de 2016 seront cruciales pour l’évolution de l’actuelle Cour et de la société américaine. Ce livre permet de comprendre pourquoi finalement le dernier mot revient toujours à We the People.
 

Anne Deysine, juriste et politologue est professeur émérite de l’Université Paris Nanterre. C’est une spécialiste reconnue des États-Unis, auxquels elle a consacré plusieurs ouvrages et de nombreux articles.
 

Mis à jour le 21 mars 2017